Mots-clés

Interaction

 
Envoyer l'article par mail
De la part de :  :
(entrez votre nom)

Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)


afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

Une interaction est une action réciproque (rétroaction) entre deux ou plusieurs acteurs ou lieux dans un système. Tous les échanges (de matière, de personnes, d’informations...), par ex. au niveau individuel entre producteur et client, entre partenaires, ou au niveau agrégé entre des villes ou des régions (ce sont les interactions), sont des interactions dans la mesure où ils provoquent des changements interdépendants dans les comportements ou dans les structures. Le terme a été introduit dans une théorie du mouvement par E.L.Ullman qui a posé comme condition nécessaire à l’interaction spatiale la complémentarité (compatibilité entre offre et demande) entre les lieux qui échangent et la transportabilité du produit (possibilité technique, existence d’infrastructures, coût supportable), ainsi que la prise en compte des occasions interposées, ou autres lieux plus proches susceptibles d’offrir ou de recevoir le même produit. Les interactions spatiales peuvent être utilement analysées à l’aide du modèle (qui fait partie plus généralement de la catégorie des modèles d’interaction spatiale) si elles sont fortement contraintes par la distance.

Un modèle d’interaction spatiale est utilisé pour estimer ou prévoir l’importance des échanges entre couples de lieux. Le plus simple est le modèle dit gravitaire, par analogie de formulation avec la loi de la gravitation universelle, mais d’autres modèles incorporant des hypothèses plus complexes ont été élaborés, comme celui de Wilson ou encore celui des occasions interposées de Stouffer.

voir aussi : système

Denise Pumain