Mots-clés

Loi

 
Envoyer l'article par mail
De la part de :  :
(entrez votre nom)

Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)


afficher une version imprimable de cet article  Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

Une loi est une formule générale énonçant une relation constante ou habituelle entre des phénomènes ; les lois mises en évidence par les sciences de la nature s’appliquent en géographie physique ; en géographie humaine, les lois sont la référence nécessaire de l’explication, que l’objet étudié s’y conforme ou qu’il s’en écarte (notions d’exception, de résidu par rapport à un modèle) ; le terme de loi est souvent considéré comme trop fort et remplacé par règle, ou régularité, car les relations observées n’ont pas la précision des lois physiques (voir la controverse du déterminisme) ; les lois expriment cependant l’existence de déterminations en géographie, même si celles-ci ne sont pas connues ou mesurées avec précision, et s’il entre dans leurs effets une part plus ou moins grande de hasard et d’indétermination.

Plusieurs types de lois sont utilisées en géographie. La répartition de certains phénomènes géographiques a une forme régulière, c’est-à-dire que l’on retrouve systématiquement d’un lieu à l’autre ou dans des régions différentes ; on les décrit parfois par des lois mathématiques (des fonctions), comme la loi de Poisson qui représente bien la distribution spatiale d’objets dispersés dans des mailles territoriales, la loi lognormale ou la loi de Pareto dont se rapprochent beaucoup toutes les distributions de la taille d’objets géographiques comme les établissements industriels, les entreprises, les villes, les Etats...

Le terme de loi est aussi employé pour désigner des règles de comportement plutôt invariantes dans le temps et l’espace comme la "loi du moindre effort" énoncée par Zipf, qui montre qu’en moyenne c’est le plus court chemin ou la plus grande proximité qui ont été et sont encore privilégiés dans la localisation des activités humaines.

On appelle plutôt modèles les lois proprement géographiques qui commandent l’de l’espace : la loi de la formation des flux en fonction des masses en présence et de leur espacement, qui permet la prévision de l’importance et de la configuration des échanges ou des interactions est appelée modèle, la loi (qui en dérive) de l’organisation concentrique des types d’utilisation du sol en fonction de la distance à un centre est illustrée par les modèles de von Thünen ou d’Alonso, on parle de la loi ou du modèle de la diffusion spatiale des épidémies ou des innovations.

Voir aussi :

Nomothétisme

Denise Pumain