//Entrées par Bernard Elissalde

, , , , , , ,

Anthropisation

L’idée d’anthropisation s’applique à toute intervention des sociétés humaines sur les éléments naturels Il s’agit en général de l’action de l’homme considéré comme un agent «environnemental». Alors que certains réduisent le champ couvert par l’anthropisation à l’idée de dégradation, d’autres (P.Pinchemel) décomposent l’intervention humaine en action de prélèvement, d’artificialisation et d’«aménagement». Cette ambivalence des actions […]

, , , ,

Antipode

Mot qui aurait été inventé par Platon signifiant littéralement ceux dont les pieds sont strictement opposés aux nôtres, afin de désigner un être humain marchant dans l’autre hémisphère, et qui aurait de ce fait la tête en bas par rapport aux Grecs. La question fut à l’origine de multiples controverses sous l’Antiquité et le Moyen […]

, , , , , ,

Complexité

Dans les sciences contemporaines, l’intérêt porté à la complexité provient de l’insuffisance de la démarche analytique classique à expliquer le réel. La complexité postule qu’il est impossible de décrire, sans réductionisme, certains phénomènes indécomposables et que le Tout n’est pas réductible à des unités élémentaires. La notion de complexité est utilisée à deux niveaux différents: […]

, , , , , , , ,

Continent

Continent vient du latin continere qui signifie « tenir ensemble », ou de l’expression continens terra, les « terres continues ». Ce terme désigne ainsi une vaste étendue continue de terre à la surface du globe entourée de masses océaniques. Dans une seconde approche, le mot continent est aussi utilisé, notamment de la part des […]

, , , , , , , ,

Energie

La première signification scientifique du mot énergie a été d’abord élaborée en Physique, et s’applique à la faculté que possède un corps de produire un travail mécanique. En géographie, la notion d’énergie est utilisée dans trois champs principaux: Dans son acception la plus courante, la notion d’énergie est assimilée à une ressource utilisée par l’humanité […]

, , ,

Erreur écologique

L’erreur écologique, désigne le processus par lequel on énonce des conclusions fausses sur des comportements individuels à partir de données observées à un échelon plus agrégé. Cette expression «erreur écologique» (ecological fallacy) fut inventée en 1958 par Hanan C. Selvin dans un article consacré à Emile Durkheim . L’erreur de raisonnement consiste dans l’interprétation de […]

, , , , , , , , , , , , , ,

Etagement

La notion d’étagement est utilisée en montagne pour rendre compte des discontinuités liées à l’altitude. Elle a donné lieu à de multiples «représentations» iconographiques, dont les principales se manifestent sous forme de bloc-diagramme et de coupe. Au départ ce sont des botanistes qui ont défini les mécanismes de fonctionnement de l’étagement en montagne. Les critères […]

,

Etat

NB cet article « Etat » sera complété par un article « Etat-nation » et par un article « Etat et espace géographique » Le mot État proviendrait du latin stare qui renvoie à la notion de stabilité, de permanence, ou, plus clairement du terme stato utilisé par Machiavel pour désigner les cités-États d’Italie. En […]

, , , , , ,

Gouvernance territoriale

Si l’on considère que le « gouvernement » désigne le fonctionnement d’un pouvoir politique organisé selon des institutions publiques, des règles et des procédures administratives, la gouvernance, quant à elle, désigne des formes de coordination, de régulation et de contractualisation, entre des acteurs et des instances, qui transcendent la hiérarchie classique des pouvoirs. La déclinaison […]

, , , , , , , ,

Métropolisation

La «métropolisation» est une notion construite par l’extension du terme «métropole» (étymologiquement: la ville mère) qui sert à désigner des processus de transformation, à la fois fonctionnels et morphologiques, démographiques et réticulaires des systèmes de villes. Aboutissant à un accroissement de la captation de la croissance par le niveau supérieur de la hiérarchie urbaine, ces […]